Réunion du 03/07/2008 -FR-

 

ASSOCIATION « LES FLAMANTS «  Lattes, Juillet 2008

Lac des Rêves

34970 LATTES

Téléphone : 06-70-28-16-90

 

 

Compte rendu de la réunion du 03/07/2008 avec la Direction SIBLU

 

 

Présents :

 

SIBLU : Mr Ian SMITH Directeur SIBLU France

Mr Bruno GUILLOU Directeur régional SIBLU

Mr Darren SCHULLER Directeur du Camping Lac des Rêves

 

Association les Flamants : Mr Henry SAGE Président de l’Association

Mr Edmond LERCH Président Délégué de l’Association

 

 

 

Objet : Notre courrier à Mr Ian SMITH concernant les augmentations des contrats Parc

(voir en fin du Journal Edition nº 8)

 

 

 

  1. Préambule

 

L’objet de cette réunion était de désamorcer la crise de confiance entre les Propriétaires du Camping du Lac des Rêves (entre autres) et la Société SIBLU. Le mécontentement grandissant lié aux importantes augmentations allait sous peu aboutir à une épreuve de force et la menace de blocus de notre Camping allait être mise à exécution.

Dans ce climat tendu la Direction SIBLU a fait plusieurs gestes positifs :

  • Courrier réponse à notre lettre, voir ci joint,

  • Charte de bonne conduite SIBLU, disponible au salon des propriétaires et consultable sur le site Internet SIBLU (cette charte nous la réclamions depuis deux ans déjà),

  • La réunion décrite dans ce compte rendu.

Apres les salutations d’usage, café / croissants offerts par SIBLU nous sommes entrés dans le vif du sujet.

 

 

  1. Augmentation des contrats Parc

 

  • SIBLU concède les importantes augmentations qui sont liées au coût des services, à l’inflation et aux investissements des Parcs concernés,

  • SIBLU est néanmoins persuadé d’offrir aux propriétaires un bon rapport Qualité / Prix, la rareté des places sur certains Campings SIBLU en était la démonstration (hier certainement, mais demain ?),

  • SIBLU est conscient que, dans l’environnement financier actuel, des efforts de compétitivité doivent être faits pour réduire les frais de fonctionnement des Parcs,

  • SIBLU considère qu’il faut en effet faire un effort particulier pour limiter les augmentations 2009, et communiquer ses tarifs en Août, Septembre au plus tard pour laisser aux propriétaires un délai de réflexion raisonnable,

  • SIBLU nous précise que l’argent des récentes et nombreuses acquisitions n’est absolument pas prélevé sur les contrats Parc mais provient d’un montage financier piloté par Hermes Private Equity,

  • SIBLU ajoute que, malgré la dégradation des indicateurs économiques, cet investissement demeure rentable,

  • SIBLU pense que ses relations avec l’Administration se sont nettement améliorées, ceci facilite le dialogue mais ne permet en aucun cas de déroger aux points clefs de la règlementation.

 

 

 

Notre réaction face à ces prises de position :

 

  • Une meilleure communication SIBLU aurait pu clarifier le financement des nouvelles acquisitions

de Campings tout en mettant en avant le dynamisme de SIBLU,

  • nous avons exprimé notre inquiétude face à ces nombreuses acquisitions (6 Campings en 2 ans environ), décidées évidemment sur d’autres bases que la crise financière actuelle,

  • nous constatons une évolution de la Société SIBLU qui, de gestionnaire de Camping et vendeur occasionnel de Mobil Home se positionne de plus en plus en tant que vendeur de Mobil Home et

par obligation seulement, gestionnaire de Campings,

  • sans réelle concurrence, force est de constater que la profession encaisse des marges énormes sur

la vente / reprise des mobil Home (la moyenne du profit net généré par un achat de MH doit être

de l’ordre de 15000€),

  • nous insistons sur l’urgence de serrer les boulons et de limiter les investissements sur notre Parc au strict indispensable dans le contexte actuel,

  • sachant que ce sont les propriétaires qui, au final, financent les investissements sur leurs Parcs, nous avons demandé d’être informé voire consulté pour tous travaux significatifs,

  • dans sa charte de bonne conduite SIBLU promet un langage simple et compréhensible, ce que nous contestons au moins sur un point ;

En effet dans son barème de prix des Parcs, SIBLU précise un tarif réduit pour les acheteurs de MH via SIBLU, mais sachant que cette population représente plus de 95% des propriétaires, peut on encore parler de tarif réduit ou ne faudrait il pas tout simplement parler du tarif normal SIBLU ?

  • le droit d’entrée, actuellement de 6500€ est toujours contesté et considéré comme abusif, d’autant que l’acquittement de ce droit, ne met toujours pas le propriétaire au niveau d’un acquéreur via SIBLU (surcoût annuel de 700€ environ).

 

3. Conclusion

 

Compte tenu des signes de bonne volonté de la part de SIBLU nous avons précisé que le Bureau de l’Association acceptera probablement de ranger temporairement ses armes au placard. Mais attention, si les promesses faites ne sont pas reprises dans le contrat 2009 ce sera inévitablement l’affrontement.

Nous avons confirmé notre volonté de motiver/fédérer d’autres Associations de Propriétaires sur les Campings SIBLU à condition que ces Associations travaillent comme nous, dans un esprit de dialogue.

 

D’une manière générale il faut être conscient que le prix des contrats Parc restera inévitablement élevé et le programme de sous location ne permet d’éliminer ce poste que pour quelques temps. A ce propos nous souhaitons rétablir la vérité sur une simulation faite par Mr CRABBE parue dans SIBLU Mag Nr 5 d’Août 2007.

L’exemple pris, se termine 7 ans plus tard par un solde créditeur pour le propriétaire de 2650€, mais on oublie

tout simplement le loyer des 30000€ investis et la dépréciation rapide de ce nouveau MH. L’article concluait « Certaines choses parlent d’elles-mêmes.. », faisait il allusion à la présentation biaisée des faits ?

En clair, le loyer de l’argent investi, la dépréciation du MH et le contrat Parc, conduisent à un prix de revient annuel sur notre Parc d’environ 12000€ maximum à un minimum de 4000€, ce plancher, obligatoirement lié

au programme de sous location.

 

Leslie HURST le PDG de SIBLU a, fin 2006, justifié son intérêt d’investir sur le marché du Camping en France car dit il, ce marché est très immature et plein d’opportunités, attention, il n’a pas dit plein de pigeons à plumer. Le business plan correspondant a bien sur été facilement accepté car la vente de la première flotte de MH sur chaque nouveau Camping génère théoriquement en quelques années, suffisamment de cash pour amortir le prix

de ce camping, y compris ses installations. Il est clair que les moyens financiers britanniques mis à la disposition de SIBLU France pour se développer sont les bienvenus, mais nous voulons éviter que ces investisseurs, ne viennent un jour nous remercier de notre grande générosité.

 

Nous apprécions tous la qualité de vie sur ce beau Camping et nous nous battrons pour y rester dans les meilleures conditions possibles, et à ce titre, nous avons renouvelé notre confiance envers le Directeur Darren SCHULLER.

Pour terminer, nous souhaitons longue vie à SIBLU France, mais voulons lancer un appel solennel pour revenir

à un commerce plus équitable, bénéfique aux deux parties, car non conflictuel.

 

 

Henry SAGE Edmond LERCH

Haut de page

Vous devez être connecté pour poster un commentaire